Éveil à l’entrepreneuriat collectif, une prise de conscience

Posté par:

Lundi 9 avril, le matin, dans le Café étudiant du Cégep régional de Lanaudière à l’Assomption, une cinquantaine d’étudiant.e.s s’activent pour préparer des kiosques. C’est le lancement de la 3e édition de la Semaine des Éveilleurs de conscience, et la première journée est consacrée à l’économie sociale et à l’environnement.

Né de l’initiative du Cereso (Centre d’expertise et d’accompagnement en innovation sociale) et créé en collaboration avec les professeurs de Sciences humaines, le profil Innovation sociale est unique au Québec. Ce programme préuniversitaire promeut une pédagogie par projets, basée sur des activités pratiques et des rencontres avec les acteurs du milieu de l’économie sociale.
Après avoir fait des recherches sur les entreprises, les étudiants du profil sont partis à la rencontre des entrepreneurs, ont visité leur lieux de travail, et ont pu discuter des détails de la mission sociale et du volet marchand de l’entreprise. Cette expérience authentique permet aux jeunes de découvrir de la façon la plus concrète possible la réalité des entrepreneurs et l’impact social de leurs projets.

Ces rencontres aboutiront en un Circuit de découverte de l’économie sociale, lors duquel les étudiant.e.s du Cégep et ceux du Collège L’Assomption prendront la route de l’économie sociale lanaudoise. Ce parcours immersif, marqué par la visite d’entreprises collectives et issu de la co-construction entre les élèves et les entreprises, aura lieu au mois de mai.

Ainsi, les élèves partiront à la découverte de Dévolutions, une entreprise liée au Technocentre de Lavaltrie, ils iront se perdre dans la nature avec L’association forestière de Lanaudière et ils feront une pause bien méritée au Café culturel de la Chasse galerie. Ils auront également le plaisir de prendre part aux activités ludiques et conviviales du Groupe plein air Terrebonne, du Camp Boute-en-Train et du Camp de vacances De-La-Salle, avant de déguster les délices du Buffet Accès Emploi.

Mais aujourd’hui, il s’agit d’éveiller les plus jeunes ! Des classes du primaire et du secondaire viennent découvrir les kiosques et les enfants s’agglutinent pour écouter l’histoire de Bécik Jaune, découvrir les spectacles du Théâtre Hector-Charland ou encore comprendre ce que sont les circuits courts au kiosque de la Shop à légumes. Les étudiant.e.s du profil Innovation sociale transmettent leur goût de l’entrepreneuriat à visée sociale. En plongeant au cœur des réalités professionnelles, les élèves prennent conscience de leur pouvoir d’agir pour la société grâce à l’innovation sociale et à l’entrepreneuriat collectif.

Les kiosques des Éveilleurs de conscience sont une première étape pour les élèves, qui leur permet de partager les connaissances qu’ils ont accumulées sur l’économie sociale. Autrement dit, une première porte d’entrée vers l’entrepreneuriat collectif : en endossant les habits d’Éveilleurs de conscience, les étudiants du Profil Innovation sociale développent leur propre conscience du monde qui les entoure et de l’impact qu’ils peuvent y avoir !

0